Stefano Da Frè

Juge invité du département d’anglais



Stefano Da Frè est le président d’une société de production de films, la « Rosso Films International ». Cette société internationale de production a des bureaux à New York ainsi qu’à Montréal.


Sefano Da Frè est un cinéaste primé grâce à son œuvre “The Girl Who Cannot Speak” (La fille qui ne peut pas parler) qui allie documentaire et fiction. NBC.com l’a d’ailleurs diffusé et MSNBC l’a présenté. Cette même œuvre a reçu les honneurs du festival de Cannes en France et a même remporté 1 Oscar dans 4 catégories différentes. 


Stéfano est un réalisateur inspiré par les relations humaines comme peuvent en témoigner ses productions : des films d’art et d’essai, des documentaires…

Ainsi son dernier documentaire “The Day I Had To Grow Up” (Le jour où j’ai dû grandir) présente six jeunes miliants impliqués dans le mouvement « Black Lives Matter », il parle également de la fusillade de Parkland et de la crise de la dette étudiante aux États-Unis. 


Celui-ci a bénéficié d’une sortie mondiale en novembre 2020 et a reçu les éloges de la critique. Il a été également présenté sur « CBS This Morning » et dans la célèbre émission de Jesse Ventura dans laquelle Stefano était invité aux côtés de l’ancien gouverneur du Minnesota.


De plus, l’année dernière, Stefano Da Frè a remporté le prix du meilleur scénario au Festival du Film de Chelsea pour la coécriture de « The Moon In Deep Winter » et celui du meilleur documentaire au Festival International du Film en Suisse.


En tant que producteur et réalisateur, Stefano a un exceptionnel talent pour repérer, sélectionner des œuvres littéraires. Originaire de Montréal, il est honoré d’avoir été sélectionné comme juge pour le Challenge La Fontaine 2021 et a hâte de découvrir les œuvres des concurrents et surtout quelles leçons de vie ils ont pu tirer de cette expérience inédite qu’est la pandémie ! 




Emmanuel Hessler

Juge invité du département de français



Emmanuel Hessler est un producteur et un cinéaste qui est fasciné par le pouvoir de la narration. Il apprécie les récits forts émotionnellement, ceux qui inciteront les téléspectateurs à rêver, à agir, à grandir et à comprendre le monde qui les entoure.


Après avoir obtenu son diplôme en Communication à l’Université Concordia et produit des vidéos commerciales et des documentaires, Emmanuel, depuis 2016, se concentre sur le cinéma indépendant québécois. Ce cinéaste averti a ainsi collaboré en tant que directeur de production et producteur délégué à de nombreux longs métrages tels que « The Twentieth Century » (Le vingtième siècle) de Matthew Rankin, ou encore « Venus » d’Eisha Marjara.


En 2019, il rejoint la société de production Leitmotiv et Patricia Bergeron avec qui il développe des projets de courts et longs métrages. Emmanuel produit actuellement le deuxième court métrage de Mattias Graham : Bleach.




Antoine Ramier

Juge invité du département de Sciences



Antoine Ramier est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie physique de l’École Polytechnique de Montréal, ainsi que d’un doctorat en génie et physique médicale de la Harvard/MIT Division of Health Sciences and Technology. 


Ses intérêts scientifiques se situent à l’interface de la physique, la médecine, l’environnement et l’ingénierie. Ses travaux de recherche ont contribué au développement de technologies diagnostiques permettant de mesurer l’élasticité de l’œil et la transmission sonore dans l’oreille moyenne. Il a également participé au développement de circuits optiques intégrés pour la détection de bactéries. 


Il travaille depuis 2019 comme spécialiste scientifique chez GHGSat Inc. sur la détection de gaz à effets de serre par satellite, avec pour objectif d’aider les entreprises et organisations à réduire leurs émissions. 




Janie Renée 

Juge invitée du département de musique



Janie Renée est une auteure-compositrice-interprète franco-ontarienne. Elle a remporté le tout premier Trille Or du meilleur artiste jazz en mai 2019, est de nouveau en nomination dans deux catégories pour le Gala 2021, et a cumulé plusieurs nominations dans les catégories meilleur auteur-compositeur-interprète et meilleure artiste féminine au cours des dernières années. Elle a sorti trois albums (Les Valises, L’Éden est un Bazar, #jesuisUFO) et un EP (Comme un Blues Tattoo).  


Dans son nouvel album #jesuisUFO, elle salue ses racines en revisitant les chansons traditionnelles de l’Ontario francophone à travers des arrangements jazz allant des styles de Metheny jusqu’aux Andrew Sisters, en passant par la Nouvelle-Orléans et les swings du ragtime. Janie Renée a fait de nombreuses tournées en Europe et dans les Caraïbes au cours des dernières années. Elle sert ce répertoire unique avec beaucoup d’humour, des arrangements sensibles et raffinés, et un zeste de Oohh là là en surcroît!


Elle ne rate jamais l’occasion d’organiser des ateliers d’écriture de chansons, de s’impliquer dans des projets musicaux pour les jeunes ou de saupoudrer de poussière de fée les projets créatifs d’autres artistes.




Suh Yong

Juge invité du département d’Art



Né à Séoul en 1962, Suh Yong s'est spécialisé en peinture orientale à l'Université Nationale de Séoul. Après avoir obtenu son diplôme, il est parti vivre en Chine et a étudié la gravure à l'Académie Centrale des Beaux-Arts, où il a obtenu une maîtrise. Il s'est ensuite rendu dans la ville de Dunhuang pour étudier d’anciennes peintures murales chinoises. Après sept années dédiées à la recherche, il a obtenu un doctorat de l'Université de Lanzhou.


Le travail de Suh Yong a été présenté dans de nombreuses expositions, et certains de ses chefs-d’œuvre ont été rassemblés et exposés dans des musées du monde entier.

Il est maintenant professeur invité à l’Académie Centrale des Beaux-Arts de Pékin, ainsi que conférencier à l’Université féminine de Dongduk en Corée.


En 2006, il a été récompensé par la presse chinoise pour sa contribution à la promotion de la culture chinoise à l'étranger. Il est également apparu dans plusieurs programmes télévisés et documentaires coréens et internationaux. La récente galerie personnelle de Suh Yong: de la voix du ciel au paradis de l'oasis.